Gestion des risques de projet d’investissement : atteignez-vous vos objectifs ?

<-

Comme dans le sport professionnel, les contrats de projet d’investissement sont complexes et risqués. L’approche de réalisation de projet unifiée (Unified Project Execution) d’AVEVA peut vous aider à réduire ces risques.

En plus de leurs salaires très élevés, les sportifs de haut niveau reçoivent également d’importantes primes liées à leurs performances. Par exemple, aux États-Unis, la Ligue majeure de baseball (MLB) offre 1 million de dollars, voire plus, pour atteindre un certain nombre de manches lancées, recevoir un prix MVP et participer aux All-star games.

Des primes contractuelles basées sur les performances sont ajoutées aux contrats des athlètes pour inciter les joueurs à améliorer leurs performances dans des domaines dans lesquels ils étaient faibles, battre leurs records annuels ou protéger le plafond salarial contre les risques de blessure.

"Plus le contrat est complexe et plus la variabilité est importante au cours de sa durée, plus il est difficile de maintenir l’intention derrière l’accord initial".

Quel est le point commun entre les projets d’investissement et le sport professionnel ?

Les saisons des sports professionnels sont très imprévisibles et, en raison des modifications des projets et des fluctuations de planification qui surviennent constamment, les projets industriels sont confrontés à des défis similaires.

Mais, dans le sport comme dans les projets, les coûts augmentent. Les salaires de la MLB ont pratiquement doublé depuis le début des années 2000, le salaire moyen étant passé de 2,37 millions de dollars U.S. en 2003 à 4,36 millions de dollars en 2019 (source:https://www.statista.com/statistics/236213/mean-salaray-of-players-in-majpr-league-baseball/). L’augmentation des coûts dans le secteur du bâtiment est due à la complexité des relations et des structures contractuelles. Selon le Construction Industry Institute (CII), le même projet industriel à grande échelle dont le coût était évalué à 100 millions de dollars en 1998 coûterait aujourd’hui 222 millions de dollars. En 2038, cet investissement devrait augmenter à 568 millions de dollars si l’industrie conserve les mêmes processus.

Source : Construction Industry Institute (CII)
 
Plus la complexité est grande, plus les coûts sont élevés et donc, les enjeux sont plus importants. Et dans les affaires, comme dans le sport, l’objectif est de réduire les risques pour obtenir de meilleurs résultats.
 
Reporter le risque ne suffit pas
 
Des données historiques de McKinsey montrent que 98 % des projets d’investissement dépassent le budget prévu et 8 sur 10 sont livrés en retard.
 
La première étape pour résoudre un problème consiste à reconnaître son existence. En d’autres termes, pour gérer efficacement le risque lié à un projet d’investissement, vous devez l’évaluer avec précision. Actuellement, le coût réel d’exécution de nombreux projets est sous-estimé afin d’obtenir une décision finale d’investissement (FID), qui est essentielle pour démarrer les travaux. Cela crée un risque extrêmement élevé dès le début, et au final, une (ou plusieurs) partie(s) sera perdante lorsque le projet sera livré hors des délais ou du budget.
 
Si les fournisseurs EPC et les exploitants industriels souhaitent progresser par rapport aux statistiques négatives mentionnées ci-dessus, ils doivent identifier le coût réel d’exécution du projet et s’aligner avec leurs accords contractuels en conséquence.
 
Unifier l’exécution pour le succès

En raison de la taille et de la complexité des contrats et de la probabilité élevé de changement tout au long de leur durée, il est possible d’établir des parallèles entre la stratégie sous-jacente des contrats sportifs et des accords conclus entre les exploitants industriels et leurs sous-traitants pour la livraison d’un projet d’investissement.

Afin d’aligner les équipes de projet sur le même objectif de livraison dans les délais et conformément au plan, un exploitant industriel pourrait envisager une approche unifiée pour établir l’écosystème contractuel et mettre en place des contrôles et des outils pour gérer les changements imprévus.

Unified Project Execution (UPE) est une approche d’exécution de projet d’investissement qui intègre les personnes, les systèmes, les structures et les pratiques dans un processus qui exploite les talents et les idées de tous les participants en collaboration pour optimiser les résultats du projet, augmenter la valeur pour le propriétaire, réduire le gaspillage et maximiser l’efficacité dans toutes les phases d’approvisionnement, de construction et de livraison.

L’approche unifiée d’AVEVA pour la gestion des risques des projets d’investissement peut être appliquée à différentes structures contractuelles et permet aux équipes d’inclure de nombreux membres autres que le trio de base constitué du propriétaire, de l’architecte et de l’entrepreneur. Dans tous les cas, les projets unifiés se caractérisent par une collaboration très efficace entre le propriétaire, le concepteur principal et le constructeur principal, dès la conception initiale et jusqu’à la livraison du projet.

"L’alignement des incitations permet d’améliorer les processus opérationnels et l’automatisation des processus permet un meilleur suivi par rapport aux objectifs".

La stratégie contractuelle et l’état d’esprit opérationnel dans les grands projets et le sport de haut niveau ont plus de points communs qu’il n’y paraît à première vue. En alignant les primes sur les performances, avec l’appui de systèmes automatisés pour suivre les variables et appliquer les processus opérationnels conformément à l’accord contractuel, le projet est véritablement structuré pour obtenir des résultats de haute performance et, plus simplement, tout le monde est gagnant.

Découvrez comment l’approche Unified Project Execution d’AVEVA peut vous faire économiser 15 % des coûts de votre prochain projet.

Réalisez des économies dès maintenant

Vanessa Erickson est la responsable marketing mondiale pour le portefeuille Procure, Construct & Handover d’AVEVA. Elle est principalement responsable du leadership, de la réflexion et de l’engagement des clients pour réduire les risques et améliorer l’efficacité et la rentabilité pour les exploitants industriels d’AVEVA et les clients EPC impliqués dans la conduite de projets d’investissement. Vanessa a précédemment travaillé pour Hexagon PP&M (anciennement Intergraph) et Acklands-Grainger où elle a occupé des postes de vente et de marketing régionaux et mondiaux, proposant des technologies de transformation, des solutions de construction et de fabrication à des industries à forte intensité d’actifs, notamment le pétrole et le gaz, l’électricité, la pétrochimie et le secteur maritime. Vanessa est titulaire d’un Bachelor of Commerce en Marketing de l’Université de Saskatchewan.
Loading Page...

AVEVA has sales, support and development offices around the world.